Pourquoi faire cela ? Parce que si vous ne renseignez pas de « poste actuel » dans votre profil LinkedIn, celui-ci sera incomplet  et mal référencé.  Vous serez moins visible, et par conséquent vous aurez beaucoup moins de chance d’être trouvé par les recruteurs et les chasseurs de têtes.

Votre profil LinkedIn ne peut pas être au niveau expert absolu si vous ne renseignez pas un poste actuel.

Si vous n’êtes plus en poste depuis peu de temps, il suffit de ne pas indiquer de date de fin à votre dernière expérience et de faire comme si, vis à vis de LinkedIn, vous étiez toujours à ce poste.

Si vous n’êtes plus en poste depuis plus de 6 mois, vous ne pouvez plus faire semblant. Une astuce consiste alors à créer une nouvelle expérience et de n’affecter aucune date de fin. Mais que faut-il renseigner comme nom d’entreprise, puisque vous n’êtes plus en poste et que le champ nom d’entreprise est obligatoire ? Il suffit par exemple de renseigner un point (.) ou un tiret (-) à la place du nom de l’entreprise. Le point comme le tiret sont des symboles de ponctuation très discrets. Vous renseignez ensuite le titre de cette « expérience » avec votre fonction cible, puis dans la description, vous décrivez votre fonction cible en utilisant vos mots clés.

Si vous réalisez quelques missions (en bénévolat ou rémunérées) dans le cadre d’une société de conseil ou d’une société de portage, vous pouvez l’indiquer comme votre poste actuel, même s’il s’agit de quelques jours de temps en temps, mais attention à cette communication qui pourrait donner à penser que vous recherchez plutôt des missions et à travailler en tant que consultant. Prenez-garde à ce que vous communiquez dans le cadre de ce poste actuel. Sa description doit être en adéquation avec votre projet.

Philippe DOUALE